Habilitation électrique B1, B1V, B2, B2V – H1, H1V, H2, H2V – BR, BC, HC

Habilitation électrique B1, B1V, B2, B2V – H1, H1V, H2, H2V – BR, BC, HC

Informations

Durée :
3 jours soit 21 heures

Pour qui :
Tout salarié électricien exécutant ou chargé de chantier travaillant sur les installations électriques, dépannant, entretenant, consignant un ouvrage électrique, recherche de pannes, mesures, essais, manœuvres…

Avoir dans le domaine de tension considéré sur les ouvrages ou les installations des compétences en électricité résultant d’une formation ou d’une pratique professionnelle.

Réglementation :
L’obligation de délivrer une habilitation électrique est fixée par le décret 2010-1118 : L’employeur est tenu de former ses salariés à la prévention du risque électrique pour les activités professionnelles où ce risque est présent. L’habilitation est la reconnaissance, par l’employeur, de la capacité d’une personne placée sous son autorité à accomplir en sécurité vis-à-vis du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées. L’habilitation n’est pas directement liée à la classification professionnelle.
A l’issue de la formation, l’habilitation est matérialisée par un document individuel, remis contre reçu, établi par l’employeur, signé par ce dernier et par l’habilité.
L’habilitation doit être réévaluée régulièrement et au moins tous les 3 ans (tous les ans en cas de travaux sous tension). Elle doit être révisée chaque fois que nécessaire (mutation, changement de fonction, interruption pendant une longue durée, évolution des méthodes de travail, évolution des technologies…).
La délivrance d’une habilitation par l’employeur ne le dégage pas pour autant de son éventuelle responsabilité en cas d’accident.

Art.R. 4544-10 : Un travailleur est habilité dans les limites des attributions qui lui sont confiées.
L’habilitation, délivrée par l’employeur, spécifie la nature des opérations qu’il est autorisé à effectuer.
Avant de délivrer l’habilitation, l’employeur s’assure que le travailleur a reçu la formation théorique et pratique qui lui confère la connaissance des risques liés à l’électricité et des mesures à prendre pour intervenir en sécurité lors de l’exécution des opérations qui lui sont confiées.
L’employeur délivre, maintient ou renouvelle l’habilitation selon les modalités contenues dans les normes mentionnées à l’article R. 4544-3.
L’employeur remet à chaque travailleur un carnet de prescriptions établi sur la base des prescriptions pertinentes de ces normes, complété, le cas échéant, par des instructions de sécurité (IS) particulières au travail à effectuer.

Dans le cas particulier des intérimaires, l’habilitation est délivrée par le chef de l’entreprise utilisatrice au vu des éléments fournis par la société d’intérim après avoir évalué les compétences du personnel et si besoin, complété sa formation.

Dans le cas d’entreprise intervenante, l’habilitation du personnel relève du chef de ladite entreprise. Il revient par contre au chef de l’entreprise utilisatrice de s’assurer de la conformité et de la cohérence des habilitations des personnels d’entreprises intervenantes.

Les travailleurs indépendants, les employeurs n’ont pas d’habilitation mais doivent faire preuve de leur formation et connaissance du risque électrique.

OBJECTIFS

 Tronc commun n°2

  • Connaître les dangers de l’électricité, les distances et les zones d’environnement,
  • Connaître la limite des opérations d’ordre électrique en présence de pièces nues sous tension,
  • Connaître les titres d’habilitation et le rôle de chacun,
  • Connaître les séquences de la mise en sécurité d’un circuit et la VAT,
  • Savoir se déplacer, travailler dans cet environnement et réagir en cas d’accident ou d’incendie.

 Module Exécutant B1, B1V, BE Essai, H1, H1V et Chargé de travaux B2, B2V, H2, H2V

  • Savoir appliquer la prévention du risque électrique,
  • Savoir préparer et assurer la direction des travaux confiés à des exécutants,
  • Savoir réaliser une deuxième étape de consignation.

 Module Chargé d’intervention BR

  • Savoir réaliser un dépannage avec nécessité de consignation,
  • Savoir réaliser une connexion, déconnexion et une pose de nappe.

 Module Consignation BC, HC

  • Savoir assurer la consignation en une étape,
  • Savoir rédiger les documents nécessaires.

Programme

 Tronc commun n°2

  • Notions d’électricité
    Grandeurs électriques, courant, tension, résistance, puissance, alternatif, continu.
  • Risques électriques
    – Électrisation, électrocution, brûlure, incendie et explosion.
    – Risques liés à l’utilisation et la manipulation des matériels et outillages utilisés dans l’environnement.
  • Domaines de tension et habilitations
    Zones d’environnement et limites, principes et définitions des symboles d’habilitation et des opérations associées.
  • Moyen de prévention
    Principes généraux de prévention, séquences de la mise en sécurité d’un circuit et VAT, Prescriptions associées aux zones de travail, Protections collectives, EPI.
  • Secours
    Consuite à tenir en cas d’accident corporel, en cas d’incendie dans un environnement électrique.

 Module Exécutant B1, B1V, H1, H1V et Chargé de travaux B2, B2V, H2, H2V

  • Différents travaux hors tension avec ou sans environnement électrique
  • Rôle du chargé de consignation et du chargé d’exploitation électrique
  • Prescriptions d’exécution des travaux, fonction des matériels électriques
  • Documents applicables dans le cadre des travaux hors tension
  • Lister les mesures de prévention à observer lors d’un travail

 Module Chargé d’intervention BR

  • Documents applicables dans le cadre des travaux hors tension
  • Mesures de prévention à observer lors d’une intervention BT
  • Opérations de consignation et documents associés

 Module Consignation BC, HC

  • Documents à échanger ou transmettre au chargé d’exploitation et au chargé de travaux
  • Opérations de consignation à réaliser sur installations du client pour la Haute Tension (HTA)
  • Régime de réquisition si nécessaire pour la Haute Tension

 

Évaluation des connaissances :
Évaluation des connaissances théorique et pratique. Une attestation de stage avec un avis d’habilitation est adressé à l’employeur afin qu’il puisse délivrer un titre d’habilitation.

Moyens pédagogiques :
Vidéo projection, Mise en pratique, Support pédagogique remis au stagiaire.

TELECHARGER